« La fille du train » Paula Hawkins

7109_aj_m_6754

Rachel prend le train tous les jours pour Londres où elle travaille.

Sans enfant, divorcée depuis quelques années et atteinte d’un alcoolisme sévère qu’elle ne cherche pas vraiment à dissimuler, sa vie est morne et sans intérêt. Alors elle observe les maisons et leurs habitant qui jalonnent la voie ferrée. Elle imagine leur vie, leur donne des noms, les chérit comme ses propres enfants. Un couple a sa préférence. Elle a décidé de les appeler Jason et Jess. Ils représentent pour elle l’image du couple parfait , amoureux et en harmonie. Tout ce qu’elle avait et qu’elle a perdu.

C’est donc avec un horreur croissante que sa propre vie bascule le jour où surprend Jess dans son jardin en compagnie d’un autre homme que son mari. D’autant que le lendemain, la jeune femme, qui se prénomme en réalité Megan, disparaît mystérieusement. Les soupçons des enquêteurs se portent naturellement sur Jason, Scott dans la vraie vie, son mari. Horrifiée, Rachel décide de mener l’enquête et s’engage alors sur une voie dangereuse.

J’ai eu beaucoup de mal à me sentir proche de Rachel, le personnage principal de cette histoire. Et pour cause. Elle est tout ce qu’on ne veut pas être: seule, abandonnée, grosse et bouffie par l’alcool qu’elle ingurgite partout et en grosse quantité sans vraiment ce soucier de l’image qu’elle renvoie. Elle a même parfois des « blancs », des heures complètes où elle ne se souvient absolument pas de ce qu’elle a bien pu dire ou faire. D’après les fragments qu’elle rassemble après coup, il semblerait que ces périodes soient propices à un déchaînement de violence verbales et parfois physiques.

A travers cette attitude, on perçoit cependant sa grande souffrance face à l’échec de sa vie. Résoudre le mystère de cette disparition et surtout prouver au monde l’innocence de Scott c’est peut être la dernière branche à laquelle s’accrocher avant de sombrer complètement.

A noter que le roman est en réalité écrit avec trois voix de femmes: Rachel donc, Anna, la femme qui a pris la place de Rachel auprès de son ex-mari et Megan.

Un bon thriller palpitant sur fond de fausses apparences. Je recommande.

Publié dans : Livres | le 20 janvier, 2016 |Pas de Commentaires »

Jeu Concours « On l’a lu »

Rendez vous vite sur cette page pour gagner deux des livres de Nicolas Barreau (« Le sourire des femmes »)

http://www.onlalu.com/site/decouvrez-nicolas-barreau/

eho_barreau3PL1_800

Publié dans : concours | le 19 janvier, 2016 |Pas de Commentaires »

« Central Park » Guillaume Musso

centralpark-guillaumemusso-livre-roman

 

Après une soirée alcoolisée passée avec des amies, Alice, capitaine de police à Paris, se réveille sur un banc, menottée à Gabriel, pianiste de jazz de son état,en plein Central Park.

La veille au soir, elle s’en souvient, elle était à Paris. Et lui affirme qu’il se trouvait à Dublin. comment ont ils pu parcourir des milliers de kilomètres et se retrouver à New York et n’en avoir aucun souvenir? Pourquoi les a-t-on réuni? Une série de chiffre écrit au stylo sur la main de la jeune femme et d’autres chiffres gravés à même la peau de son compère … c’est avec ces maigres indices qu’ils vont devoir trouver les réponses aux nombreuses questions qu’ils se posent.

Un road « book » qui porte parfaitement l’empreinte Musso. Un suspense intense qui nous emmène sur quelques fausses pistes et de nouveaux mystères.

Malgré cette trame d’enfer et un final fort en émotion, j’ai été un peu déçue par ce roman. J’ai assez rapidement pensé à d’autres auteurs ou réalisateurs qui s’étaient déjà embarqués dans ce genre de cliffhanger retentissant. En lectrice assidue et gourmande de révélations fracassantes, j’attendais encore plus fort.

Un bon thriller malgré tout. Efficace.

 

Publié dans : Livres | le 17 janvier, 2016 |Pas de Commentaires »

« D’après une histoire vraie » Delphine de Vigan

Delphine de Vigan

 

Vrai… C’est tout l’enjeu du roman.

Delphine est écrivain et vient de connaître un succès aussi surprenant que retentissant. Elle enchaîne les rendez vous professionnels où sa parole est très attendue: son roman est il vrai? est ce la vérité? une autobiographie? Malgré l’engouement suscité par ses écrits, Delphine est une femme fragile, mal à l’aise en société et réservée. Elle peine à trouver ses marques dans ce nouveau statut.

C’est dans cet état d’esprit qu’elle rencontre L.. Une femme mystérieuse et envoûtante, qui, petit à petit se rend indispensable pour Delphine, dont l’angoisse de la page blanche prend des dimensions phobique, et elles ne tardent pas à devenir des amies complices. Mais cette rencontre ne cache t elle pas quelque chose de plus profond?

Delphine de Vigan nous entraîne dans un véritable thriller,inquiétant, angoissant. Chaque page épaissit le mystère autour de cette fameux L. A cette intrigue se mêle un questionnement sur l’écriture et la part de la réalité dans la romance. Ne doit on, en tant qu’écrivain, n’écrire que des choses vraies? La fiction est elle dépassée? Qu’attend le lecteur au fil des pages?

Un roman difficile à lâcher avant d’atteindre la dernière page tant la menace qui plane sur Delphine est forte et angoissante. L’auteur réussit parfaitement l’exploit de nous scotcher à l’histoire tout au long du récit avec cette question lancinante et dont la réponse floue nous échappe: d’après une histoire vraie?

Publié dans : Livres | le 17 janvier, 2016 |Pas de Commentaires »

Bonjour et bienvenue sur mon blog!

Ce bien modeste blog n’a qu’un seul but: la lecture!

Je m’appelle Audrey, j’ai 35 ans et ma grande et unique passion ce sont les livres.

Je lis partout, tout le temps, c’est aussi vital pour moi que respirer.

J’ai eu l’idée de ce blog pour permettre à d’autres passionnés comme moi d’échanger sur nos lectures respectives, se donner des bon plans de lecture, s’informer des événements littéraires et pourquoi pas passer de l’autre côté de la barrière et être celui qui est lu!

Bien sur, ce n’est pas le premier (ni le dernier) blog qui traite de ce sujet mais j’arrive à un tournant de ma vie où, plutôt que d’être passive et de participer à la création d’autre, j’ai besoin de produire moi-même et d’essayer de donner l’impulsion aux autres lecteurs de la toile de venir ici pour échanger.

N’hésitez pas à venir vous présenter, lancer des thèmes ou parler de vos lectures favorites.

Ici, vous êtes aussi chez vous ;-)

Publié dans : Non classé | le 26 octobre, 2014 |Pas de Commentaires »
1...1213141516

Christine Bernard |
Mes contines-Lala672009~ |
Likemybullshit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carnet de lecture de 3e
| Leblogdunefolle2
| Les contes de Nasreddin Hodja