A mettre dans votre PAL!!!

Parce qu’un « brin de chauvinisme ne fait jamais de mal », un petit article vite fait pour vous dire (ou vous rappeler) de mettre dans votre PAL le dernier roman de Jean Paul Didierlaurent, auteur vosgien – de ma contrée donc ;-) – dont le magnifique roman « Le liseur du 6h27″ avait fort bien marché.

Quelques mots pour vous mettre l’eau à la bouche: un thanatopracteur, une grand-mère, un road trip en corbillard…. ça sent l’histoire déjantée mais émouvante tout ça, non?

En attendant la chronique sur le blog, voici la couverture du livre:

Le-reste-de-leur-vie-Jean-Paul-Didierlaurent

Publié dans : PAL | le 19 octobre, 2016 |3 Commentaires »

Happy Birthday!

recite-spzgec

Aujourd’hui c’est mon anniversaire et à cette occasion je me disais que ce serait sympa que vous derrière votre écran,

vous qui me rendez visite une fois,

vous qui revenez voir ce qu’il y a de neuf,

vous me disiez un peu qui vous êtes et ce que vous aimez lire,

si vous aussi vous avez un blog,

bref, mieux vous connaître!

Laissez-moi un commentaire ou un petit message…!

A bientôt j’espère ;-)

enfant-lecture

Publié dans : Non classé | le 19 octobre, 2016 |2 Commentaires »

« Et je danse aussi » d’Anne Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

et-je-danse-aussi

Le pitch:

Lorsque Pierre-Marie Sotto reçoit par la poste un paquet volumineux qui ressemble fortement à un manuscrit et où figure seulement une adresse mail, il est agacé.

Déterminé à le retourner  à son expéditrice, une certaine Adeline Parmelan, il s’empresse de lui adresser un mail.

De fil en aiguille, leurs échanges deviennent une réelle correspondance d’où émerge lentement la vie de chacun, leur point commun et ce n’est pas rien de le dire…

Mon avis:

Voilà un livre de poche qui aurait pu passer inaperçu sans ce petit message sur la languette l’entourant: « Un livre qui m’a enchanté » François Busnel. Stop. L’animateur de l’émission La Grande Librairie, qui doit lire quelque chose comme 10 000 bouquins par an est enchanté? Donc ça vaut la peine de la mettre dans ma pile à lire.

Et je n’ai pas été déçue par ce livre qui se déguste comme un petit bonbon acidulé et doux à la fois (comme un Harlequin vous voyez?).

D’abord la joute verbale. Truculente, vive, pétillante, drôle, amusante… En règle générale, je n’aime pas vraiment les romans construit comme des échanges de correspondance. Je trouve ça hors du temps, hors de la vie. Mais là, c’est vraiment bien écrit, bien décrit aussi, on s’y croirait et on a aucun mal à imaginer les scènes burlesques retranscrites par Pierre-Marie et Adeline.

Ensuite le fond. L’histoire. Magnifié par l’écriture, on lit ici la vie de deux êtres ordinaires avec leur lot de joies, de peines, de blessures plus ou moins secrètes… C’est beau, très humain. Tendrement humain. La vie ordinaire mais pas que. Des drames aussi jalonnent leurs vies et ce qui leur donne du corps.

Un beau livre tout simplement.

 

Publié dans : Livres | le 18 octobre, 2016 |Pas de Commentaires »

« Maman a tort » de Michel Bussi

maman a tort

Le pitch:

Quand un enfant s’invente un ami imaginaire, tout le monde s’accorde à dire que c’est mignon, pas bien méchant.

Mais quand Malone, du haut de ses trois ans, affirme régulièrement que sa maman n’est pas sa maman, cela devient bizarre, voire inquiétant.

Vasile, psychologue scolaire est le seul à croire l’enfant et s’en ouvre à Marianne Augresse, commandante de police. Cette dernière, dubitative mais intriguée, décide d’en savoir un peu plus. Mais le temps est compté: Malone risque d’oublier ses souvenirs fragiles de jeune enfant et la policière dispose de peu de temps car elle enquête déjà sur des braqueurs en fuite.

Mon avis:

Michel Bussi a le talent des intrigues inédites. Mener une enquête à travers les yeux d’en enfant et grâce à ses souvenirs déformés et codés relève de l’exploit et au fil des pages, on se prend doucement mais sûrement au jeu. Un puzzle lent et patient qui tisse une toile entre des faits qui semblent sans lien. Michel Bussi sait où il veut nous emmener et prend son temps.

Au delà de l’intrigue, on aborde la pédo-psychologie: comment se forme les souvenirs et à partir de quel âge se souvient on de ce qui nous entoure? Peut on distinguer le vrai du faux quand on a trois ans et que l’on comprend à peine le monde?

L’auteur nous parle aussi de la façon dont chacun adulte, parent ou pas, gère son rapport à l’enfant, son envie d’enfant.

J’ai moins apprécié cet aspect du livre et je pense que c’est pour cela qui ne sera pas mon préféré de l’auteur (« Le temps est assassin » reste pour le moment en première place…). Un roman néanmoins prenant et bien écrit qui nous laisse de jolies surprises jusqu’à la dernière page…

Publié dans : Livres | le 14 octobre, 2016 |Pas de Commentaires »

Le rêve non?

dthtd

http://lepetitbuzz.fr/bibliotheque-livres-cabane

Voici une idée de cabane originale qui constitue une pause enchantée pour beaucoup d’amoureux des livres.

Douillet, chaleureux, bien équipée, du bonheur en cube!

Vous aimeriez passer un moment dans cet endroit?

Chargement ... Chargement ...
Publié dans : Non classé | le 9 octobre, 2016 |Pas de Commentaires »

Concours On La Lu

Capture

http://www.onlalu.com/site/concours-jailu-page-des-libraires/

3 questions (avec des indices) et hop! c’est parti on participe au tirage au sort pour gagner l’un de ces trois livres!

Bonne chance!

Publié dans : concours | le 8 octobre, 2016 |Pas de Commentaires »

Concours d’écriture Nolim by Carrefour

illustration-nolim

Re-voici un concours auquel j’ai participé l’année dernière.

Cette année, c’est Philippe Delerm qui lance le concours et qui présidera les débats qui permettront de choisir l’heureux gagnant.

Découvrez le thème dans une vidéo de l’écrivain et lancez vous!

https://youtu.be/OVQX7mpsnpw

Publié dans : concours | le 5 octobre, 2016 |Pas de Commentaires »

****BON PLAN ***Collibris – L’ivre de lire

14484894_1192624140760783_4048767425702804190_n

Avis à tous les amateurs de box, il semblerait que celle-ci soit le paradis des bibliophiles!

Au programme, pour 19.90€ (ou 18.90€ si vous choisissez l’abonnement), vous recevez une box contenant 2 livres sélectionnées selon vos goûts et pleins de petites attentions.

Un prix hyper raisonnable et la promesse de découvrir de nouveaux auteurs…

Je teste de ce pas et vous dit tout dans les semaines qui suivent.

En attendant voici le lien:  https://www.collibris-app.com/box-home

Publié dans : Bon Plan | le 4 octobre, 2016 |Pas de Commentaires »

La fille de Brooklyn » de Guillaume Musso

la fille de brooklyn

Le pitch:

« Si j’avais commis le pire, m’aimerais tu malgré tout? »

Raphaël balaie d’un geste cette question: il aime Anna et rien de ce qu’elle ai pu faire ne pourrait remettre en cause cette certitude. Sauf qu’il faut toujours se méfier des certitudes.

Aussi, lorsqu’Anna lui montre une photo, l’univers de Raphaël bascule. Choqué, il s’enfuit et lorsqu’il revient sur ces pas, la jeune femme a disparu. C’est le début d’une recherche menée tambour battant entre Paris, l’est de la France, New York, Brooklyn. Sur les traces d’un passé, d’une histoire, d’événements pour comprendre qui est Anna. Et la quête de la vérité va révéler des secrets profondément enfouis et dangereux.

Mon avis:

Peut on vraiment dire que l’on connaît tout de quelqu’un? Cette question est au centre de l’intrigue de ce roman palpitant et bien construit. Raphaël met son amour pour Anna à l’épreuve en allant à la recherche du passé de la jeune femme. Les révélations s’enchaînent et le dénouement final est surprenant.

L’auteur se découvre un peu aussi en nous donnant quelques éléments sur sa vie personnelle et sur sa conception du métier d’écrivain ce qui le rend encore plus sympathique à mes yeux et plus proche de ses lecteurs.

Ce que je pourrais reprocher par contre, c’est peut être de ne pas aller un peu plus au fond de la noirceur de certains personnages ou de certains événements. On reste gentiment à la surface sans trop creuser et je trouve cela finalement un peu dommage. Je suis pas férocement adepte des détails « gore » mais je trouve que cela aurait donné encore un peu plus de corps au récit.

Cependant, j’ai passé un très bon moment à lire ce roman, comme à chaque fois avec Guillaume Musso. Une de mes valeurs « sures » quand je veux passer un moment de lecture sympa!

Un bon roman qu’on a plaisir à lire donc.

 

Publié dans : Livres | le 28 septembre, 2016 |Pas de Commentaires »

« Face à la mer » de Françoise Bourdin

Facealamer

Le pitch:

Mathieu tient une grande librairie au Havre depuis plus de vingt ans. Il y consacre tout son temps et toute son énergie jusqu’au jour où le burn-out lui tombe dessus.

Du jour au lendemain, il se retrouver sans envie, apathique, au point de ne même plus parvenir à franchir a porte de son commerce.  Il se réfugie alors dans la maison de César, son ami décédé, à Sainte Adresse, et il tente de comprendre ce qui lui arrive et comment s’en sortir.

Tess, sa compagne, se sent impuissante à l’aider, Angélique, sa fille, s’efforce de rassurer les employés de Mathieu et est déterminée à sortir son père de cette puissante dépression. Mais un événement extérieur va peut être représenter le déclencheur inattendu qui va aider Mathieu à redevenir lui-même.

Mon avis: 

Un roman qui comme tout ceux de Françoise Bourdin se dévore. On y retrouver sa « patte »: des histoires de famille, des non-dits, des histoires d’amour, des paysages magnifiques et un certain intérêt pour la gastronomie. Cependant, j’ai trouvé ce roman moins inspiré que d’autres, un peu plus plat, moins passionné.

Le thème d’actualité que constitue le burn out y est pourtant traité sans emphase avec réalité et permet d’essayer de comprendre le mécanisme de cette dépression profonde.

Publié dans : Non classé | le 28 septembre, 2016 |Pas de Commentaires »
1...910111213...15

Christine Bernard |
Mes contines-Lala672009~ |
Likemybullshit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carnet de lecture de 3e
| Leblogdunefolle2
| Les contes de Nasreddin Hodja