Archive pour la catégorie 'Parution'

« Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent » d’Elie Grimes

51vGHnzC6JL._SX195_                                                                                                                           A paraître le 03/05/2017

Les gentilles filles, ce sont celles qui savent se coiffer sans être échevelées au bout d’un quart d’heure, celles qui portent des talons pendant une soirée sans grimacer, dont la tenue est toujours adaptée au moment et au temps qu’il fait. Les gentilles filles sont parfaites et c’est ainsi qu’elles vous volent votre petit ami.

C’est en tout cas ce que pense Zoé, célibataire de trente ans dont la vie personnelle est plate et sans intérêt. Côté boulot, elle démarre une affaire de traiteur qui commence à connaître un certain succès. A tel point qu’elle attire l’attention de Matthew Ziegler, critique gastronomique influent, qui semble sous le charme de la cuisine de la jeune femme. Et bien plus encore…

Rajoutez là-dessus Sally son assistante qui craque pour Dalton, le frère de Zoé, Aidan, son meilleure ami, Sushi, son chat, Nana, sa grand mère et Fran sa mère et vous avez tout les ingrédients pour une comédie flamboyante et irrésistible. Car Zoé est tout sauf une potiche. Elle n’a pas la langue dans sa poche et son caractère emporté lui joue souvent des tours… qu’elle parvient à tourner à son avantage grâce à une bonne dose d’humour et pas mal d’ironie. Elle cache ses fêlures sous un (sale) caractère. Prompte à s’énerver, elle n’est pourtant pas en reste quand il s’agit de défendre les siens.

Au delà de la comédie romantique, particulièrement efficace, ce roman célèbre aussi l’amour que l’on porte à son meilleur ami qui connaît vos pires défauts et vous aime quand même, à ses parents que l’on cherche toujours à rendre fier, à celle/celui qui vous a transmis les valeurs qui font de vous ce vous êtes aujourd’hui… bref l’attachement sous toutes ses formes.

J’ai passé un excellent moment avec ce livre qui m’a fait rire autant qu’il m’a émue. Et finalement le paradis semble si ennuyeux… Soyons tout sauf de gentilles filles ok?

 

Publié dans:Livres, Parution |on 25 avril, 2017 |2 Commentaires »

« La ferme du bout du monde » de Sarah Vaughan

1540-1

J’ai découvert Sarah Vaughan avec « La meilleure d’entre nous », un roman doux et acidulée comme une tarte citron meringuée.

Il était donc bien normal que je lui fasse à nouveau confiance avec son dernier roman « La ferme du bout du monde ». Le bout du monde, ce sont Les Cornouailles, un région d’Angleterre, sauvage, battue par les vents et la pluie mais dont la beauté est incomparable.

Surplombant l’océan, un ferme se dresse, tourné vers les landes. Ses murs ont abrité plusieurs génération de la famille Petherick. Maggie, aujourd’hui une vieille femme, y a vécu une rencontre qui a radicalement changé sa vie. Lucy, sa petite fille, vient s’y réfugier après l’effondrement de ce qui faisait jusqu’à présent son quotidien: un mari infidèle, une erreur professionnelle qui a failli être fatale à un nourrisson, Lucy est perdue et fragile et pense pouvoir puiser dans ce retour aux sources les forces nécessaires pour faire face. Sauf que l’exploitation agonise et que son aide ne sera pas superflue à sa famille.

1939 – 1945 est une période qui a inspiré bon nombre d’écrivains et a donné naissance a quantité de secret inavouable. Entre adolescence et âge adulte, Maggie va apprendre que l’amour peut tout bouleverser mais aussi que le poids des conventions peut élever des murs entre les êtres. Prise dans la tourmente, les conséquences de son attirance pour Will vont être dramatiques. Sarah Vaughan narre avec talent la naissance des sentiments, l’apprêté de la vie agricole où vie et mort sont vues avec détachement par la force de l’habitude.

Ce roman est également une réflexion sur les choix que l’on fait, ceux que les autres font pour nous et leur conséquences. Lucy doit y faire face, s’avouer ses faiblesses pour essayer d’en ressortir plus forte et plus honnête avec elle-même. C’est seulement à ce prix qu’elle pourra décider de son avenir.

Magnifié par des paysages incroyables, le récit est vraiment touchant. D’autant que Sarah Vaughan parvient avec talent à nous faire ressentir le lieu : j’ai réellement eu l’impression de sentir le vent souffler dans mes cheveux, le goût du sel sur ma bouche, la pluie battre violemment contre mes jambes tandis que l’océan change de couleur au loin… Enivrant de beauté.

Un conseil : le 05/04/2017 précipitez vous chez votre libraire ou sur le site de Préludes éditions et offrez vous un beau moment de lecture.

Publié dans:Livres, Parution |on 15 mars, 2017 |Pas de commentaires »

Le mois de mars va être chargé!

Retenez bien ces deux dates:

Le 1er mars, c’est la sortie du nouveau roman d’Agnès Ledig « De tes nouvelles » et le 16 mars, c’est au tour d’Agnès Martin-Lugand de nous régaler avec une de ses belles histoires dont elle a le secret « J’ai toujours cette musique dans la tête » .

Pour vous donner très envie, voici les couvertures de ces petits bijoux que l’on attend avec impatience…

de tes nouvelles 16387986_1542903209056460_5636086983250470050_n

Publié dans:Livres, Parution |on 2 février, 2017 |Pas de commentaires »

« Comment vivre au-dessus de ses moyens » de Marion Chevrier et Aude Tessere

Comment-vivre-au-dessus-de-ses-moyens-sans-se-facher

 

 Après la tornade forcément dévastatrice des fêtes de fin d’année (la fameux package cadeaux-bouffe chère-fringues élégantes-j’en passe et des meilleures), notre porte-monnaie fait grise mine.

Et ceci sans compter les soldes qui vont faire rage pendant 6 semaines. La Saint Valentin. Pâques. Les vacances d’été. La rentrée. Bref, toujours une bonne raison pour dépenser sans (presque) compter.

Résultats: un compte en banque à l’image d’un champ de ruine et votre ami le banquier, en larmes, implorant à genoux les dieux de l’Economie, les bras levés vers le ciel.

Heureusement, Le Livre de Poche a pensé à nous et propose ce petit guide conçu et réalisé par Marion Chevrier et Aude Tessere.

Décomposé en 12 chapitres comme les 12 mois de l’année, on y retrouve des citations, des maximes « à méditer », des tutos et des chapitres variés et toujours très drôle. Ansi, vous apprendrez à « Cuisiner les pâtes pour avoir l’air riche », « Comment ressembler à un(e) artiste plutôt qu’à un(e) pauvre en fumant des roulées » ou « Comment réclamer de l’argent à un ami qui t’a oublié(e) ».

Mon préféré est sans conteste l’hilarante liste du mois de Juillet :  » 14 façons de rester enfermé(e) chez toi sans jeter ta clef ( car elle te sera toujours utile) ».

But avoué et renvendiqué par les auteures : rire de l’état (souvent tristounet) de nos finances, déculpabiliser en cas de dépense coup de coeur, être épanoui même à découvert!

Publié dans:Livres, Parution |on 12 janvier, 2017 |Pas de commentaires »

« La sonate oubliée » de Christiana Moreau

la sonate oubliée

Le pitch:

La petite ville industrielle de Seraing en Belgique abrite les talents de violoncelliste de Lionella, 17 ans.

Le concours Arpèges, qui récompense les meilleurs artistes, est l’occasion pour la jeune femme de lancer sa carrière. Mais elle ne se résout pas à présenter un morceau rabâché des millions de fois. Elle rêve au contraire d’une partition originale, exceptionnelle, qui sorte des sentiers battus.

Kévin, son meilleur ami, découvre alors dans une brocante un coffret en métal qui referme un médaillon coupé, un vieux journal intime… et une partition pour violoncelle.

Cette trouvaille incroyable est peut être le début d’une magnifique aventure.

Mon avis:

A travers une partition retrouvée au hasard de la vie, Lionella jette un pont entre deux époques, deux villes, deux femmes.

Au XVIIIème siècle, Ada est une orpheline, pensionnaire de l’Ospedale della pieta à Venise. Recluse entre ces quatre murs, sa seule échappatoire est la musique et plus précisément le violoncelle dont elle joue magnifiquement et qu’il lui permet de devenir une figlia di coro. Son professeur, le « prêtre roux », n’est autre que l’illustre musicien baroque Antonio Vivaldi.

Lionella se plonge avec délice dans le récit autobiographique d’Ada dans lequel elle se retrouve : la même soif de liberté, la même passion dévorante pour la musique les portent.

« La sonate oubliée » est un roman qui met joliment à l’honneur des jeunes filles orphelines et pauvres, mais virtuoses de la musique, vouées à l’anonymat. A l’époque, il était très mal vu pour une femme, d’autant plus de cette condition, de jouer à visage découvert.

L’intemporalité de la musique est le thème souverain de ce roman où les sonorités graves et proches de la voix humaine du violoncelle remplacent les mots pour donner à qui l’entend les mêmes émotions au XVIIIème siècle comme de nos jours.

Un roman d’une grande délicatesse qui nous dévoile un pan de l’histoire de la musique baroque.

Un voyage dont je reviens charmée et enchantée.

 

Publié dans:Livres, Parution |on 8 janvier, 2017 |Pas de commentaires »

5 Octobre 2016…

gilles2012 livre-et-point-d-interrogation-13075843

A venir…..

Prochain roman de Gilles Legardinier à paraître le 05 octobre 2016…

« C’est une histoire que je porte depuis très longtemps, qui associe tous les styles que j’aime écrire : la comédie, le suspense, l’action, et une intrigue qui – je l’espère – vous emportera. »

Hâte de la découvrir ;-)

Publié dans:Parution |on 17 août, 2016 |Pas de commentaires »

Christine Bernard |
Mes contines-Lala672009~ |
Likemybullshit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carnet de lecture de 3e
| Leblogdunefolle2
| Les contes de Nasreddin Hodja