« Une vraie famille » de Valentin Musso

une vraie famille

Première image: un jeune homme pénètre dans une fac parisienne et exécute froidement ceux qui ont le malheur de croiser son chemin puis retourne l’arme contre lui.

Vous venez de faire un pas dans un bon polar.

Il vous en faut un peu plus?

Seconde image: François et Mathilde Vasseur, à la suite d’un drame personnel, se sont retirés en Bretagne dans une paisible longère. Leur chemin croise celui de Ludovic. Un jeune homme discret et mystérieux mais terriblement habile de ses mains. Il ne tarde pas  à devenir indispensable au couple. Quand le doute commence à s’inviter dans l’équation, il est trop tard. Mais le danger n’est pas vraiment où on regarde…

Cette fois, c’est bon, vous ne lâcherez plus ce roman qui, derrière une intrigue qui semble courue d’avance, saura vous étonner. Chaque page augmente le malaise latent d’une situation étrange. Bouffée délirante? Paranoïa? Réalité glaçante? Vous allez vous poser la question jusqu’au bout. Un retournement de situation efficace en milieu de livre relance l’intrigue de plus belle, impossible de décrocher.

Si vous aimez vous faire trimballer, vous allez vous régaler. Du grand art. Ils sont fort chez les Musso!

Je n’avais pas autant savouré un thriller depuis « Des nœuds d’acier » de Sandrine Collette.

Publié dans : Livres |le 14 juin, 2017 |5 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

5 Commentaires Commenter.

  1. le 15 juin 2017 à 7 h 45 min Colombani Magali écrit:

    Je ne l’ai pas lu mais ça donne envie

    Répondre

  2. le 15 juin 2017 à 21 h 17 min chloplume écrit:

    Musso est si bon auteur que ça ?

    Dernière publication sur Bienvenue chez Chlo Plume : Courir après le temps

    Répondre

  3. le 15 juin 2017 à 22 h 55 min audreyaufildespages écrit:

    Guillaume Musso possède une recette qui fonctionne bien (même si je commence à m’en lasser un peu) et je trouve que Valentin sait nous mettre en condition et nous prend dans ses filets. En tout cas ce roman là « match » bien je trouve. Pas toi?

    Répondre

  4. le 2 août 2017 à 20 h 23 min Emmanuelle M. écrit:

    J’ai suivi tes conseils Audrey et une fois de plus je n’ai pas été déçue. Ce n’est pas sans rappeler « des noeuds d’acier » de S. Collette mais avec en plus cette colossale surprise au milieu :)

    Répondre

    • le 2 août 2017 à 21 h 11 min audreyaufildespages écrit:

      Heureuse que cela t’ai plu ;-) j’aime bien me faire « trimballer » dans un roman et avoir un retournement auquel je ne m’attend pas!

      Répondre

Répondre à audreyaufildespages Annuler la réponse.

Christine Bernard |
Mes contines-Lala672009~ |
Likemybullshit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carnet de lecture de 3e
| Leblogdunefolle2
| Les contes de Nasreddin Hodja