« Calendar girl » d’Audrey Carlan – Janvier et Février

janvierfevrier

4ème de couverture du premier tome « Janvier » :

Mia vit avec son père et sa petite sœur à Las Vegas. Elle rêve de devenir comédienne.

Depuis le départ de sa mère, son père s’est mis à boire et à jouer. Il emprunte un million de dollars qu’il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l’envoie dans le coma.  Mia doit assumer la dette de son père.

Quelle solution va-t-elle trouver?

Le principe de cette saga:

12 mois – 12 hommes – 12 villes

Voilà une façon très astucieuse d’attiser la curiosité et l’engouement pour cette série. Au rythme d’un tome par mois, les fans du genre vont être très impatient d’arriver au prochain sans pour autant se lasser, puisque 30 jours, c’est quand même vite passé.

Avant que ma défunte (snif) Kindle ne rende l’âme, j’avais déjà eu l’opportunité de tester ce type de série et il faut reconnaître qu’on devient vite accro.

Un bon point donc pour cette formule.

L’histoire:

Mia est donc escort. Elle vend ses services pour un mois complet à des hommes fortunés ayant besoin d’elle pour diverses raisons : éloigner les personnes nuisibles et intéressées pour que Wes, scénariste, puisse se consacrer à son travail (Janvier) ou être la muse d’un célèbre peintre Français (Février) qui prépare une collection de tableau d’envergure. Evidemment, ses employeurs sont jeunes, riches, talentueux, magnifiquement beaux et sexy. Le sexe qui est donc en option et à discrétion devient donc un passage obligé.

On entre dans le roman Harlequin 2.0. A quelques différences près. Pas vraiment d’amour (quoique) mais des scènes de sexe torrides et fréquentes. L’héroïne de cette série n’est pas une petite vierge effarouchée mais une jeune femme de notre époque, droite dans ses escarpins, épicurienne et avec un caractère affirmé.

Je suis pas férocement emballée par cette lecture mais il faut reconnaître que ça se lit bien et vite. Après, ce n’est pas de la grande littérature mais ce n’est pas non plus ce qu’on lui demande.

Mon avis:

Une série qui reprend les codes qui ont eu du succès dans le passé mais remis au goût du jour et je m’attends donc à ce qu’elle fonctionne très bien.

A condition que l’année à venir tienne ses promesses et que décembre soit explosif…. à suivre.

 

 

Publié dans : Livres |le 6 février, 2017 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Christine Bernard |
Mes contines-Lala672009~ |
Likemybullshit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carnet de lecture de 3e
| Leblogdunefolle2
| Les contes de Nasreddin Hodja