« La dernière lettre de son amant » de Jojo Moyes

la dernière lettre

Le pitch:

Deux époques, deux femmes, une lettre.

En 1960, Jennifer se réveille à l’hôpital. Il semblerait qu’elle ait eu un accident mais elle ne se souvient de rien. Pas même de son mari, l’homme d’affaires Laurence Stirling, pour lequel elle ressent une indescriptible gêne. Ne parvenant pas à comprendre pour quelles raisons sa vie lui semble aussi vide et étrange, elle part en quête d’indices et tombe sur une lettre bien cachée. Une lettre d’amour qui lui est adressée et est signée d’un énigmatique B.

Quarante ans plus tard, Ellie, une journaliste en quête de matière pour écrire un article, tombe sur cette lettre au sein même des archives de son journal. Cette lettre mystérieuse attise sa curiosité et la pousse également à remettre en cause sa propre vie. Portée par un élan qu’elle ne s’explique pas, Ellie va partir à la recherche des deux amants persuadée que l’issue de leur histoire d’amour lui apportera les réponses qu’elle cherche désespérément.

Mon avis:

J’ai découvert Jojo Moyes avec « Avant toi » que j’avais déjà beaucoup aimé et j’ai d’ailleurs hâte de lire la suite intitulée logiquement « Après toi ».

« La dernière lettre de son amant » est une belle histoire d’amour qui prend son départ dans les années 60. A l’époque, le poids des conventions dans la bonne société américaine ne permet pas forcément aux femmes d’être libres et épanouies. C’est le cas de Jennifer qui étouffe dans le rôle d’épouse décorative. Matériellement, elle ne manque de rien. Affectivement et intellectuellement, c’est une autre histoire. Lorsqu’elle rencontre Anthony, journaliste, la confrontation est d’abord explosive. Puis l’homme parvient à apprivoiser et à charmer la jeune femme.

Certaines difficultés insurmontables auront-elles définitivement raison de leur histoire? Je vous laisse le découvrir en lisant ce roman.

Une belle histoire intemporelle qui parle du combat permanent qui se joue entre amour et raison dès lors que l’on sort des sentiers battus.

L’intérêt de ce roman est aussi la résonance que provoque cette lettre dans la vie d’Ellie qui vit une aventure avec un homme marié. Ne parvenant pas à se résoudre à tirer un trait sur cette histoire qui parait sans issue, Ellie puise dans ces fantômes du passé le courage qui lui manque pour faire face à sa situation.

Un récit touchant et pas mièvre. A découvrir!

Publié dans : Livres |le 22 janvier, 2017 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 22 janvier 2017 à 9 h 53 min Colombani écrit:

    Je vais le lire

    Répondre

Laisser un commentaire

Christine Bernard |
Mes contines-Lala672009~ |
Likemybullshit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carnet de lecture de 3e
| Leblogdunefolle2
| Les contes de Nasreddin Hodja