« Nymphéas noirs » de Michel Bussi

nympheas noirs

Le pitch:

Giverny, petit village bucolique de Normandie, est surtout connu pour avoir en son temps été longuement peint par Claude Monet.

Le meurtre de Jérôme Morval trouble cette quiétude. L’ophtalmologue réputé a été retrouvé en bord de rivière poignardé, le crâne fracassé et noyé. Laurenç Sérénac et son adjoint Sylvio Bénavides du commissariat de Vernon sont en charge de l’enquête qui se révèle de plus en plus complexe au fil des découvertes. L’homme, amateur d’art, était aussi très infidèle; sans compter cette mystérieuse carte d’anniversaire destinée à un enfant et récupérée sur le corps de l’homme.

Au cœur de l’intrigue, trois femmes : une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice séduisante et une vieille femme qui voit et sait tout.

Mon avis:

Si il y a bien un truc que j’aime quand je lis un polar, c’est savoir que l’auteur me trimballe, tenter de trouver le bout de fil qui va me permettre de démêler l’intrigue, ne pas y parvenir et me faire complétement renverser par la dénouement.

Et Michel Bussi excelle dans cet art.

Une menace plane tout au long du récit, les enquêteurs piétinent, la mort rôde … tout cela dans le cadre tranquille d’un petit village de campagne qui pense, vit et respire « Monet ». La vérité est tout simplement au delà de tout ce que vous auriez pu imaginer.

J’ai adoré chacun des romans de Michel Bussi. Jusqu’à présent mon préféré était « Le temps est assassin ». Mais là je revois un peu mon classement. « Nymphéas noirs » est captivant, palpitant, incroyable. Du grand art. J’ADORE!

 

Publié dans : Livres |le 7 janvier, 2017 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Christine Bernard |
Mes contines-Lala672009~ |
Likemybullshit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carnet de lecture de 3e
| Leblogdunefolle2
| Les contes de Nasreddin Hodja