« Face à la mer » de Françoise Bourdin

Facealamer

Le pitch:

Mathieu tient une grande librairie au Havre depuis plus de vingt ans. Il y consacre tout son temps et toute son énergie jusqu’au jour où le burn-out lui tombe dessus.

Du jour au lendemain, il se retrouver sans envie, apathique, au point de ne même plus parvenir à franchir a porte de son commerce.  Il se réfugie alors dans la maison de César, son ami décédé, à Sainte Adresse, et il tente de comprendre ce qui lui arrive et comment s’en sortir.

Tess, sa compagne, se sent impuissante à l’aider, Angélique, sa fille, s’efforce de rassurer les employés de Mathieu et est déterminée à sortir son père de cette puissante dépression. Mais un événement extérieur va peut être représenter le déclencheur inattendu qui va aider Mathieu à redevenir lui-même.

Mon avis: 

Un roman qui comme tout ceux de Françoise Bourdin se dévore. On y retrouver sa « patte »: des histoires de famille, des non-dits, des histoires d’amour, des paysages magnifiques et un certain intérêt pour la gastronomie. Cependant, j’ai trouvé ce roman moins inspiré que d’autres, un peu plus plat, moins passionné.

Le thème d’actualité que constitue le burn out y est pourtant traité sans emphase avec réalité et permet d’essayer de comprendre le mécanisme de cette dépression profonde.

Publié dans : Non classé |le 28 septembre, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Christine Bernard |
Mes contines-Lala672009~ |
Likemybullshit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carnet de lecture de 3e
| Leblogdunefolle2
| Les contes de Nasreddin Hodja