« Fleur de tonnerre » de Jean Teulé

Fleur-de-tonnerre-Jean-Teulé

Hélène Jégado, dite « Fleur de tonnerre », est à ce jour encore considérée comme l’empoisonneuse la plus prolifique au monde.

Elle sévit dans les années 1800, où elle arpente moult petits et grands villages bretons dans lesquels elle se fait embaucher comme cuisinière. Qu’il s’agisse d’un couvent, d’une maison de bonne famille ou d’un bordel, elle frappe sans distinction ni motif. Femmes, enfants, vieillards, hommes d’église, tous succombent à ses gâteaux délicieusement mortels et à ses soupes aux herbes maléfiques.

Jean Teulé nous conte donc cette histoire vraie dans un roman intitulé du surnom de la célèbre criminelle.

Un livre qui m’a assez déçue. J’avais découvert cet écrivain avec jubilation dans « Le magasin des suicides » (chronique à venir), puis avec effroi dans « Darling ». Son talent réside dans l’art de mélanger d’une façon très personnelle humour et horreur en faisant ressortir de scènes habituellement glaçantes et épouvantables un aspect humoristique inattendu. Dns ce roman, je n’ai pas retrouvé cette verve mais plutôt un texte à l’écriture aussi sombre et alambiquée que la période dans laquelle se déroule l’intrigue et un récit un peu répétitif.

Pas un des meilleurs romans de Jean Teulé selon moi.

Publié dans : Non classé |le 18 août, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Christine Bernard |
Mes contines-Lala672009~ |
Likemybullshit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carnet de lecture de 3e
| Leblogdunefolle2
| Les contes de Nasreddin Hodja