« Des noeuds d’acier » de Sandrine Collette

Noeud d acier

« L’affaire Théo Béranger ».  Le nom que porte un terrible fait divers qui a eu lieu en 2002 dans la campagne française profonde.

L’histoire effroyable d’un homme violent et borderline qui sort de prison au bout de presque deux ans pour avoir failli tuer son frère Max. Après une visite à ce dernier qui tourne mal, il se réfugie dans une maison d’hôtes tenue par une certaine Madame Mignon et passe ses journées à se balader dans les forêts des environs. Un jour, il atterri près d’une maison isolée et délabrée où il rencontre un vieillard qui semble de prime abord inoffensif.

Le reste appartient à une chronique faite de violence, d’horreur, d’asservissement.

Un livre magistralement écrit que j’ai lu en à peine deux heures et demie tant le suspense et l’atrocité nous prend aux tripes. Si l’on se risque à se mettre à la place de Théo Béranger, le personnage principal, on ne ressort jamais vraiment de cette histoire où se dispute l’instinct de survie et le désespoir le plus profond.

Un roman qui a obtenu ,a juste titre selon moi, le grand prix de littérature policière en 2013. Je vous conseille la lecture de ce récit. C’est promis, vous n’en sortirez pas indemne. Il y à des livres comme ça qui vous laisse des traces indélébiles.

Publié dans : Livres |le 30 janvier, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Christine Bernard |
Mes contines-Lala672009~ |
Likemybullshit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carnet de lecture de 3e
| Leblogdunefolle2
| Les contes de Nasreddin Hodja